Accéder à un bonheur et à une paix de nature durable

Sant Rajinder Singh Ji Maharaj

Partout dans le monde, l’une des quêtes les plus communes au genre humain est celle qui a trait à la recherche d’un bonheur et d’une paix de nature durable. Nous voulons, pour la plupart d’entre nous, éviter à tout prix de souffrir. Les scientifiques travaillent d’arrache-pied afin de mettre fin à la souffrance humaine. Des milliards de dollars sont dépensés en recherche et en développement, en vue de parvenir à guérir certaines maladies et à découvrir les voies et moyens permettant de mettre un terme à la souffrance. Face à la douleur physique, nous disposons d’une grande variété d’analgésiques. La médecine a même élaboré toute une palette de médicaments ayant pour effet d’atténuer les souffrances de nature émotionnelle.

Chercher à nous affranchir de la douleur

En s’éloignant des voies tracées par la médecine, des individus cherchent, par eux-mêmes, à soulager leur douleur. Certains se tournent vers les drogues et l’alcool ou les plaisirs sensuels, afin de noyer leur chagrin. D’autres s’adonnent sans compter à toutes sortes de distractions ou d’activités de loisir pour fuir les tracas de la vie. Tout comme c’est le cas pour la plupart des créatures vivantes, l’organisme humain est doté d’un ensemble de réflexes. Le premier d’entre eux prend la forme de l’instinct de survie. Il nous conduit à éviter la douleur et à chercher ce qui peut nous conduire à nous sentir bien.

Nous cherchons continuellement à accéder à un état qui nous permettrait de nous libérer de la douleur, de façon à nous sentir bien. Nous sommes continuellement en quête d’un état de bonheur et de joie. Mais le problème avec les bonheurs de ce monde est qu’ils ne nous procurent que des joies de nature temporaire.

Le bonheur que nous pensons pouvoir retirer du monde n’est que de nature illusoire. Tant que nous resterons impliqués dans les plaisirs de ce monde, nous ne nous rendrons pas compte du fait que le temps menace de nous reprendre tout ce qui nous est cher. Les plaisirs de ce monde sont transitoires. Ils ne sont pas de nature durable.

Le caractère précaire du monde extérieur

Si nous établissions une liste de toutes les choses terrestres au moyen desquels les gens se procurent du plaisir, nous constaterions qu’elles sont toutes susceptibles d’être perdues. L’argent va et vient. Nous avons pu constater que des personnes très riches ont perdu tout ce qu’elles possédaient lors d’un krach boursier ; ou que des personnes qui vivaient dans de luxueuses demeures les ont perdues par suite d’un ouragan, d’une tornade, d’une inondation, d’un glissement de terrain, d’un incendie, d’un tremblement de terre ou d’une éruption volcanique. De précieux bijoux peuvent être volés. La renommée et la célébrité sont à double tranchant.

 

Finding-Lasting-Peace-Lotus

 

Le bonheur que nous retirons de nos relations est également appelé à nous échapper. Parfois, du fait de la maladie ou d’un décès, nous perdons un proche. Nous sommes, quelque fois, confrontés à des situations où nous préférons, plutôt que d’arranger les choses, quitter ceux que nous avons un jour chéris. En fin de compte, toute chose faite de matière est appelée à se détériorer et à disparaitre. Un jour ou l’autre, soit nous nous verrons enlever ou perdrons les choses qui nous procurent du plaisir, soit il nous faudra quitter le monde à l’heure de notre mort.

Ce qui compte vraiment

Dans la vie, le vrai bonheur consiste à être joyeux et à se satisfaire de ce que l’on a. La plupart des gens, dès lors qu’ils sont atteints d’une maladie en phase terminale, ne se soucient plus du tout de l’argent. Ce qui compte à leurs yeux, c’est leur famille, ce qu’ils ont pu accomplir dans la vie et leur foi en Dieu. Il s’agit là de dons immatériels ! Ils accordent une place plus importante à l’amour. L’amour de leur famille, l’amour de Dieu et les actes qu’ils ont pu poser pour exprimer leur amour à l’humanité ; tels sont les présents qu’ils emporteront avec eux dans l’Au-delà.

De l’obscurité jaillit la Lumière

Bien souvent, c’est la douleur provoquée par la perte qui prépare la voie menant à notre éveil spirituel. C’est lorsque nous expérimentons la perte et la douleur que nous nous tournons vers un Pouvoir de nature supérieure en mesure de nous aider. Bien souvent, nous ne nous tournons vers Dieu que lorsque nous avons besoin d’aide. Il se peut que nous commencions à nous poser les questions suivantes : Dieu existe-t-il ? Sommes-nous dotés d’une âme ? Que se passera-t-il à l’heure de notre mort ?  Pourquoi sommes-nous ici-bas ? Ces questions sont la première étape de notre cheminement vers le bonheur éternel.

Dieu est un océan de bonheur et de béatitude. Dieu est tout amour, toute joie, toute Lumière. Ce même amour, cette même Lumière et cette même joie résident dans notre âme. Ainsi, en faisant l’expérience de notre âme, nous pourrons expérimenter cet amour, cette Lumière et cette joie, qui sont éternels. Nous pourrons y parvenir à travers le processus de la méditation qui nous permettra de nous identifier à notre véritable nature, à savoir notre âme. Lorsque nous serons, par nous-mêmes, parvenus à prendre conscience du fait que nous sommes une âme, nous serons en capacité de voir et d’entendre grâce à l’âme. Nous deviendrons conscients du Courant intérieur de la Lumière et du Son qui se trouve à l’intérieur de nous. Nous serons alors en permanence connectés à un éternel courant de félicité et d’amour.

Alors que les plaisirs offerts par cette terre sont de nature transitoire, la félicité à l’œuvre dans l’âme, dans le Courant de la Lumière et du Son et dans Dieu est de nature durable. Grâce à la méditation, nous découvrirons qu’il existe, à l’intérieur de nous-mêmes, une source continuelle de béatitude et de bonheur spirituels. En méditant, nous commencerons à prendre conscience que nous sommes bien plus que le corps. Nous découvrirons que notre âme a une existence séparée du corps. Nous découvrirons que nous sommes éternels. Nous saurons que nous ne mourrons pas mais que nous pénétrerons dans des terres éternelles de joie où nous ferons l’expérience d’un bonheur d’une nature perpétuelle.

Le bonheur durable

Si nous aspirons véritablement à accéder à un bonheur en mesure de nous affranchir de toute douleur et de tout chagrin, nous devrions le chercher dans ce qui est de nature permanente. En nous connectant à la Lumière et au Son intérieurs et en trouvant la voie qui conduit à Dieu, nous ferons l’expérience d’un bonheur d’une nature permanente. La douleur et la peine qui nous éveillent au caractère temporaire de la vie sont la même douleur et la même peine qui mèneront nos pas sur le chemin de la béatitude éternelle.

La douleur et la souffrance font partie intégrante de notre voyage spirituel. Il se peut qu’elles constituent les catalyseurs de notre vie spirituelle. Il se peut qu’elles surviennent au cours de notre voyage spirituel. Il se peut qu’elles représentent un moyen de nous focaliser sur nos prières à Dieu en vue d’obtenir Son aide. Il se peut qu’elles nous permettent de nous souvenir que le véritable et unique bonheur se trouve dans l’esprit.

La béatitude spirituelle découle de notre droit inné à la conscience. Nous pouvons expérimenter cet état bienheureux d’éternel bonheur à travers le don de la méditation. Apprécions la valeur de ce don et chérissons-le. Consacrons quotidiennement un temps régulier à nos méditations, de façon à pouvoir, nous aussi, faire l’expérience du bonheur et de la béatitude éternels.

 

article Rajinder meditation end

 

À propos de l’auteur Sant Rajinder Singh Ji Maharaj

Suivez Sant Rajinder Singh Ji sur Facebook  |  YouTube Instagram

Vous voulez en apprendre plus?

Dix conseils pour rester dans la Lumière durant cette période de congés

La période des vacances approche. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous ressentirez une foultitude d’émotions en y songeant. Ces émotions pourront, pour ce qui est de la perspective de célébrer ces moments en compagnie de vos familles ou de vos amis, aller de la joie à l’excitation ou prendre la forme de pensées de stress et d’inquiétude. Oui, nous sommes tous passés par là ! Cette année, nous avons estimé que nous devrions partager une liste de dix spirituels et inspirants conseils qui, tout en vous conduisant à tirer le meilleur parti de cette période si spéciale de l’année, vous permettront de rester calmes, les pieds sur terre et « dans la lumière ».

Plus de lecture